Offres et demandes Travail Indépendant Orientation professionnelle ANETI 234 connectés
ANETI
Recherche   Recherche avancée     
Présentation et services
Le réseau de l’ANETI
Indicateurs de l’ANETI
Les conseillers de l’emploi
Coopération Internationale
Appel d’Offres de l’ANETI
Consultations CEFE
Accès aux documents administratifs
Documents en ligne
Outils et Flux RSS
Archives des articles de presse
Faites-nous part de vos commentaires
 
Acces Membre
Login
Password
Candidat Entreprise
Devenir Membre
Mot de passe oublié?
Annuler mon inscription
 
Acces rapide
Offres d’emploi
Demandeurs d’emploi
Avis de concours
Annonces de presse
Handipass
Inventaire d’intérêt
Etes-vous satisfaits?
Outils et Flux RSS
Emploi International
Offres d’emploi KARAMA

Notre page Facebook  Notre chaine Youtube

Accés Au Documments

Formation Professionnelle et Emploi en Tunisie

Barre d'outils d'ANETI
 

Vous êtes ici : Accueil

Actualités
Date : 24/11/2017
Chômage: La timide reprise de l’emploi des jeunes exige une réponse radicale, selon l’OIT

Chômage: La timide reprise de l’emploi des jeunes exige une réponse radicale, selon l’OIT

 

www.espacemanager.com - Selon un nouveau rapport de l’Organisation internationale du Travail (OIT), publié  lundi, la persistance du chômage et le manque de possibilités de qualité continuent d’entraver la recherche d’un travail décent chez les jeunes.

Ces derniers, représentent plus de 35% de la population sans emploi dans le monde, et le taux de chômage des jeunes est actuellement à 13% et devrait augmenter en 2018 d'après l'OIT.

L'étude indique qu'à l’échelle mondiale, l'augmentation importante du chômage des jeunes entre 2010 et 2016 en Afrique du Nord, les États arabes et en Amérique latine et dans les Caraïbes, a été compensée par l’amélioration du marché du travail en Europe, en Amérique du Nord et en Afrique subsaharienne.

« Les jeunes sont en moyenne trois fois plus susceptibles d’être au chômage que les adultes, ce nombre n’a pas beaucoup changé au cours des 10 dernières années, ce qui démontre les grands défis auxquels sont confrontés les jeunes qui entrent sur le marché du travail », a déclaré Azita Berar Awad, Directeur du Département de l’emploi du BIT.

Le rapport souligne également les vulnérabilités persistantes affectant les jeunes femmes sur le marché du travail. Des 21,8% des jeunes qui ne travaillent pas, n'étudient pas ou ne suivent pas de formation, plus de trois quarts sont des femmes.

"Globalement, le taux des femmes dans cette situation est de 34,4% par rapport à 9,8% des hommes. On constate un grand écart entre les sexes dans ces chiffres" , explique Azita.

Beaucoup de jeunes dépendent de l’économie informelle pour leur subsistance. À l’échelle mondiale, trois jeunes sur quatre femmes et les hommes, sont employés dans l’économie informelle, par rapport à trois adultes sur cinq. Ce chiffre s'eleve a 9 sur 10 jeunes femmes et les hommes, dans les pays en développement.

Pour l’OIT, le problème de l’emploi des jeunes est non seulement de créer plus d’opportunités mais aussi d’améliorer la qualité du travail et de l’emploi décent.

Le rapport de l’Organisation recommande la création de partenariats et d’intensifier l’action pour l’emploi des jeunes.

   

Dernière mise à jour
16/12/2017 a 10:18

 
Acceuil Plan du site Imprimer FAQ Liens utiles Suggestions FAQ
Etes-vous satisfaits Contact Suggestions En langue arabe English version Liens utiles Questions fréquemment posées Plan du site Accueil
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!