Le gouvernement souligne, dans un décret publié par le ministère des Finances (Journal officiel du 10 avril 2018), le besoin de définir les règles particulières pour les entreprises d’assurance Takaful afin de préparer les normes comptables qui permettent aux différents utilisateurs d’évaluer correctement la situation financière, la performance des institutions d’assurance Takaful ou d’assurance Retakaful et leurs perspectives d’évolution.

De même, le gouvernement a précisé que les participants à ces institutions sont considérées comme “l’un des utilisateurs privilégiés de l’information financière des entreprises d’assurance Takaful et Retakaful” et que le respect des normes de légitimité est la principale raison de leur participation à ces fonds.

La Tunisie œuvre, depuis l’année 2011, à mettre en place des mécanismes pour l’activité des entreprises de financement Takaful, à travers l’élaboration de cadres législatifs nécessaires à ces institutions.