En visite, jeudi 9 août 2018, à la Maison des jeunes de la Cité Ettadhamen, Patrice Bergamini, ambassadeur de l’Union européenne à Tunis, a souligné que l’UE consacrera plus de 60 millions d’euros pour accompagner le développement des activités des jeunes tunisiens dans tous les secteurs. Cette enveloppe s’ajoutera aux efforts qu’on fait dans le domaine des start-up, avec la mobilisation de 15 millions d’euros au cours des premiers mois de l’année 2018, et l’octroi de 61.000 micro-crédits aux jeunes pour démarrer leurs projets et de 2000 bourses pour faciliter la mobilité des jeunes.

Accompagné entre autres de Majdoline Cherni, la ministre tunisienne de la Jeunesse et des Sports, du gouverneur de l’Ariana et de la directrice de l’Observatoire national de la jeunesse, Bergamini a fait le tour ce cette institution inaugurée le 14 janvier dernier par le président de la République.

Il y a découvert, au passage, les différents espaces du projet (espace du travail commun, celui de la musique, de la radio et de la télévision-web), ainsi que les espaces de jeux électroniques, de robotique et de sports (mini basket et sports de combats) et le parc familial composé d’un terrain de football, d’un parcours de santé et une aire de jeux pour enfants.

Bergamini a assuré qu’il est “venu soutenir les efforts du ministère de la Jeunesse et des sports, dans le cadre du partenariat UE-Tunisie visant à apporter un appui technique et financier au ministère pour la formalisation et la validation de sa vision sectorielle de la jeunesse”.

Rappelant la contribution de l’UE dans le domaine de l’éducation, à travers le financement de 25% des projets de construction et de rénovation des collèges et des lycées en Tunisie, Bergamini a affirmé que l’objectif est maintenant de soutenir toutes les activités parallèles à l’école et à l’éducation formelle.

“La jeunesse reste le défi principal sur lequel travaillent la Tunisie et l’Union Européenne, pour qu’elle soit capable d’écrire une nouvelle page de l’histoire de demain. Il faut donc l’écouter, la soutenir et l’associer à tous les projets, et à travers ma visite aujourd’hui à ce centre, les jeunes ont démontré que c’est possible. Donc la jeunesse c’est le vrai défi et elle portera tous nos espoirs. Par ces activités définies par les jeunes eux mêmes, on arrive a créer des synergies positives, pour que ce type d’espaces soit généralisé dans tous les gouvernorats”, a souligné l’ambassadeur de l’Union Européenne.

Par cette visite, soulignera Majdoline Cherni, le département de la Jeunesse et des Sports a voulu montrer à l’Union européenne, principal partenaire de la Tunisie dans ce projet, où en sont arrivés les efforts du gouvernement, sept mois après le lancement dudit projet.

Et Cherni d’ajouter: “On remercie l’UE pour son soutien à ce genre de projets qui ont offert aux jeunes tunisiens l’opportunité de devenir partenaires actifs dans la gestion et l’animation de cette institution. Nous saluons également le développement enregistré au niveau des programmes de cette institution, devenue une échappatoire pour les jeunes de la région, ce qui nous encourage à généraliser cette expérience dans les 24 gouvernorats du pays”.

A souligner qu’une enveloppe de 1,2 million de dinars a été mobilisée pour la réalisation du projet, lequel concrétise l’approche participative des jeunes à travers la conception, la mise en oeuvre et l’évaluation des programmes, et qui rentre dans le droit fil de la vision stratégique de la jeunesse qui tourne autour de quatre thèmes: Jeune mobile, Jeune partenaire, Jeune citoyen et Jeune créateur.

Source:www.webmanagercenter.com